www.news.admin.ch

La présente édition est conçue pour les navigateurs sans soutien CSS suffisant et s'adresse en priorité aux malvoyants. Tous les contenus peuvent également être visualisés à l'aide de navigateurs plus anciens. Pour une meilleure visualisation graphique, il est toutefois recommandé d'utiliser un navigateur plus moderne comme Mozilla 1,4 ou Internet Explorer 6.

Début sélection langue



Début navigation principale

Fin navigation principale


Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Le dialogue avec la population musulmane sera mené au niveau régional et local

Berne-Wabern, 26.11.2012 - Des représentants politiques des cantons ainsi que des villes et des communes ont rencontré, en présence de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, des membres de la population musulmane de Suisse. Cette réunion d'échange visait à débattre d'une série de thèmes qui avaient été identifiés dans le cadre du "Dialogue avec la population musulmane" instauré par la Confédération. Les solutions concrètes doivent être trouvées au niveau régional et local.

La rencontre a porté essentiellement sur cinq thèmes : la reconnaissance des communautés musulmanes, les besoins d'information réciproques des populations musulmane et non musulmane, la formation et la formation continue des personnes assurant un encadrement religieux et la position des écoles vis-à-vis de la diversité religieuse, la discrimination et, enfin, les besoins en carrés confessionnels dans les cimetières et en lieux de prière.

Promouvoir la cohabitation pacifique
Les membres de la communauté musulmane qui ont participé à l'échange et les représentants politiques sont tombés d'accord sur le fait que le débat autour de ces cinq thèmes devait être mené en premier lieu sur place, c.-à-d. aux échelons cantonal et communal. Premièrement en raison des compétences constitutionnelles, deuxièmement parce qu'il y est plus aisé de trouver des solutions pragmatiques et appropriées en connaissance de cause. Les forums de dialogue et les plates-formes qui existent déjà au niveau régional et local de même que les contacts entre les communautés musulmanes et les autorités locales doivent être maintenus.

La Confédération entend poursuivre elle aussi ses efforts, notamment dans l'encouragement de l'intégration et dans la lutte contre la discrimination. Son objectif est d'assurer une cohabitation pacifique au sein d'une population de plus en plus hétérogène.

Les représentants de la population musulmane ont souligné qu'ils respectaient pleinement le cadre constitutionnel ainsi que les traditions et l'histoire de la Suisse. Ils continueront de s'engager à l'échelle régionale afin que leur communauté confessionnelle entretienne de bons contacts avec l'Etat et le reste de la population. Mais ils ont aussi exprimé l'espoir que les collectivités publiques accordent dans toute la Suisse davantage d'attention à leurs demandes concernant la pratique de la religion musulmane.

Combattre l'extrémisme et la discrimination
La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a relevé les efforts d'intégration des musulmans et les contributions précieuses qu'ils fournissent chaque jour en tant que membres de la société suisse. Elle a ajouté qu'elle attendait de la part de tous les habitants du pays qu'ils combattent énergiquement toutes les formes d'extrémisme et de discrimination dans leur environnement respectif. 

Ont également participé à la rencontre comme représentants des autorités le conseiller d'Etat Pascal Broulis en qualité de président de la Conférence des gouvernements cantonaux (CdC), la conseillère d'Etat Regine Aeppli en tant que vice-présidente de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP), Marcel Guignard, maire d'Aarau et président de l'Union des villes suisses (UVS) et Hannes Germann, conseiller aux Etats et président de l'Association des communes suisses (ACS).

La population musulmane a quant à elle été représentée par 18 hommes et femmes aux sensibilités diverses qui provenaient de toutes les régions de Suisse. Invités à titre personnel, ces interlocuteurs avaient déjà pris part au dialogue antérieur.

La rencontre s'est inscrite dans le sillage du dialogue qui avait été clos officiellement l'année dernière et dont les résultats sont documentés dans le rapport "Dialogue avec la population musulmane 2012" paru le 16 décembre 2011.

Auteur:

Office fédéral des migrations
Internet: http://www.bfm.admin.ch/bfm/fr/home.html
Recherche plein texte



Les autorités fédérales de la Confédération suisse
info@bk.admin.ch | Informations juridiques
http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr